Facebook YouTube Twitter Pinterest
Attraits & Activités Hébergement & Restauration Forfaits Outaouais PLANIFICATEURS
AFFAIRES & ÉVÉNEMENTS
PROFESSIONNELS
DU VOYAGE
MÉDIAS TOURISME
OUTAOUAIS
Réduction      
12  
 
 

PATRIMOINE

Patrimoine naturel et géographie

Grâce à son vaste territoire de 33 000 kilomètre carrés, ses 20 000 lacs et sa douzaine de rivières, l’Outaouais regorge de joyaux naturels à découvrir! L’écotourisme est à l’honneur avec, entre autres, le parc de la Gatineau, le parc national de Plaisance, la Forêt de l’Aigle ainsi que les réserves fauniques de Papineau-Labelle et La Vérendrye.

Le relief

Géographiquement, l’Outaouais fait partie du Bouclier canadien, dont les origines remontent à plus de 570 millions d’années. La géomorphologie de la région se dessine principalement autour d’une plaine et d’un plateau. La plaine étroite s’étire entre Montebello à l’est, et l’Isle-aux-Allumettes à l’ouest. Cette dernière est donc coincée entre la rivière des Outaouais au sud et le plateau Laurentien au nord. L’altitude de ces basses terres varie entre 40 et 130 mètres au-dessus du niveau de la mer. De son côté, le plateau doit sa configuration aux effets de l’érosion qui a modelé un relief de collines, dont l’altitude dépasse rarement la barre des 400 mètres.

Le réseau hydrographique

D’ouest en est, la région est sillonnée par la rivière des Outaouais et, du nord au sud, par les rivières Dumoine, Noire, Coulonge, Gatineau, du Lièvre, La Blanche et de la Petite-Nation. L’Outaouais compte des milliers de lacs récents qui résultent du surcreusement glaciaire du glacier Laurentien. On en distingue deux grands types : des lacs de cuvette ou de vallée ainsi que des lacs de plateau.

Patrimoine bâti

Découvrez les trésors patrimoniaux de l’Outaouais en visitant les quatre coins de la région. Les églises, véritables bijoux de l’architecture, permettent aux visiteurs de comprendre et de revivre l’histoire de la région! Découvrez les principales églises ayant été répertoriées comme exceptionnelles et supérieures lors de l’inventaire réalisé par la Fondation du patrimoine religieux du Québec.

Ponts couverts

Depuis le milieu du siècle dernier, et ce, jusqu'en 1958, plus de 1 000 ponts couverts ont été construits sur le territoire québécois. Ces ponts de bois, d'inspiration américaine, faciles à construire et d'une architecture digne des bâtisseurs de l'époque, ne sont plus guère utiles de nos jours. La construction d'un réseau routier adapté aux moyens de transport modernes a relégué ces constructions au rang de vestiges du passé, laissés à l'abandon ou carrément détruits. Depuis une quinzaine d'années, le ministère de la Culture et des Communications ainsi que des municipalités, des particuliers et des organismes privés ont pris conscience de l’importance patrimoniale de ces trésors. Les ponts couverts, témoins d'une époque révolue, se dressent ici et là, sur des routes secondaires ou dans des rangs isolés, offrant au regard des visiteurs le pittoresque de leur charpente. Ces ponts, si typiques, racontent, à leur manière, une page de notre histoire...Découvrez les ponts couverts qui façonnent notre région!