J’aime voir des spectacles. Beaucoup, même. Mon emploi du temps ne me permet pas d’en voir autant que je voudrais alors quand j’en vois un, je veux profiter de mon expérience au maximum. C’est sûr qu’il y a des situations où il faut sortir de la région pour satisfaire ses goûts musicaux (Radiohead au parc Jean-Drapeau, Paul McCartney sur les Plaines d’Abraham ou Céline Dion au Centre Bell, par exemple) mais souvent, voir un spectacle dans une petite salle où l’artiste fait carrément le party avec un public bien festif s’avère une expérience bien plus riche en émotions et en moments partagés ; le genre de moments après lesquels on se dit « J’étais là! », qui nous donne l'impression d'appartenir à un club secret et qui favorise automatiquement les rapprochements quand on découvre d'autre monde qui y était. Si en plus on peut jumeler à ça un petit roadtrip dans la Petite-Nation, c’est encore plus gagnant, comme formule!

Et c’est en plein ce que ma blonde et moi avons fait vendredi passé. Nous avions des billets pour aller voir Valaire au St-André, à St-André-Avellin, et les 45 minutes d’auto depuis le secteur Hull ont fait grandir l’excitation en nous, d’autant plus que j’ai toujours ADORÉ aller voir des spectacles à St-André-Avellin.

img_3039

img_3155

Il faut savoir que le St-André est né des cendres du Petit Café de l’Auberge qui avait fermé ses portes en 2015 après s’être taillé une solide réputation pour la qualité de sa programmation. Quel ne fut pas mon bonheur d’apprendre quelques mois plus tard que quelqu’un reprenait la place en gardant le volet musical bien à l’avant-plan! Et c’est réussi. J’ai un peu capoté en voyant la programmation qu’ils nous réservent pour la prochaine année. On y fait une grande place à nos artistes émergents comme Milk & Bone, Groenland, We are Wolves, Philippe Brach, Safia Nolin, Dead Obies et Alaclair Ensemble, tout en laissant le public partager de beaux moments avec des vieux de la vieille comme Florent Vollant et Vilain Pingouin. Les fans d’humour seront aussi servis avec des invités comme Étienne Dano. J’ai quelques dates au calendrier, disons, et je vous suggère d'aller voir où il reste de la place car ça part vite!

Bien installé au cœur du village, le Pub a fière allure avec son enseigne lumineuse rappelant les vieux théâtres des grandes villes, et sa décoration éclectique, donnant un avant-goût de ce qui se trame à l’intérieur. On entre. C’est beeeeaaaaaauuuuu! Le bois de grange, les banquettes en cuir capitonné, les vieilles affiches, les outils sur les murs, la « carte de la Petite-Nation » faite en lumières au plafond, l’autel massif derrière le bar et tous les autres clins d’œil à la vie dans les campagnes d’autrefois rappellent le passé d’une région au riche patrimoine… C’est à la fois hyper éclectique et tout en harmonie. Le personnel est suuuuuper sympathique (on les verra d’ailleurs sortir des pas pires moves de plancher de danse derrière le comptoir pendant le spectacle). Le temps de commander une bière pour moi, un rhum and coke pour ma blonde et de nous faufiler jusque dans un coin où on va pouvoir se déhancher et voilà que Valaire entre en scène, en passant dans la foule, à une longueur de bras des spectateurs les plus éloignés. Avais-je parlé de la proximité avec les artistes ? Et bien c’est fait, maintenant. Quelques places assises se trouvent dans certains coins du pub mais autrement, l’espace devient un grand plancher de danse. Ça tombe bien, le band est en grande forme et les gars ont visiblement autant de plaisir que nous, le public.

img_3055

Quand j’assiste à un spectacle, c’est inévitable, il arrive toujours un moment où je quitte la scène des yeux et je balaie les environs du regard. Tout le monde a l’air d’avoir un plaisir fou, incluant le monde derrière le bar. De temps en temps, mon œil est attiré par une vielle lampe suspendue au plafond, par une quille fixée au mur ou la vieille photo sépia d’un club de hockey des années tranquilles. Un festin pour le regard, même quand la scène est vide.

Le spectacle s’est terminé et quelques minutes plus tard, les gens présents avaient rendez-vous avec les gars de Valaire pour prendre un verre et jaser. (À noter que pour ceux qui auraient envie de poursuivre la soirée indéfiniment, un billet de spectacle donne un rabais sur la chambre à l'Auberge Petite-Nation adjacente.) C’est la magie des petites places et plus particulièrement du St-André. Dans les petits pots les meilleurs onguents? Et bien dans les petites salles les plus cools spectacles!

On s’y revoit bientôt?

img_3103

 

 

Thématiques

Sorties, spectacles et théâtre

Ne manquez pas d’inspiration

Abonnez-vous à notre infolettre.

À tout moment il vous sera possible de vous désabonner.

À propos du blogue

Politique de confidentialité.

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER