Le 16 juillet dernier, j’ai vécu une expérience HORS DE L’ORDINAIRE. J’ai fait du rafting de pleine lune. Ben oui, du rafting la nuit, entre 22 h et 2 h. Attention, je vous vois déjà tout effrayés et stressés à l’idée de tomber dans les rapides et de rester coincés. Soyez rassurés, le rafting de pleine lune, offert en exclusivité au Canada chez Horizon X en Outaouais, est une expérience ultra sécuritaire.

Laissez-moi vous raconter ma virée dans le Pontiac!

Avant de poursuivre, je vous incite fortement à réserver dès maintenant votre descente pour le mois d’août. La pleine lune est prévue le 18 août et les excursions peuvent avoir lieu 5 jours avant ou après.

Notre sortie devait avoir lieu le vendredi, mais en raison des conditions météorologiques, elle a été déplacée au samedi. Et finalement, c’était pour le mieux. Aucun nuage dans le ciel, la lune éclairait beaucoup, on voyait bien, la rivière était comme un miroir, on y apercevait les ombrages des arbres, c’était magnifique! L’eau de la rivière des Outaouais était chaude, même plus chaude que l’air (il faisait environ 14 degrés, et pourtant, on ressentait 30 en après-midi) donc une petite brume survolait le plan d’eau, c’était littéralement de toute beauté.

Prêts, pas prêts, c’est parti!

20 h 30 : on arrive chez Horizon X, extrêmement excités à l’idée de faire du rafting cette nuit. J’étais en compagnie de ma meilleure amie qui n’avait jamais fait de rafting (et qui on va se le dire est un brin stressée) et de nos chums.

Deuxième raison d’être excités : nous allons dormir dans des tentes suspendues. Oui, vous avez bien lu. Baissez les yeux, vous verrez les photos.

Accrochées après trois gros arbres, nos tentes sont dans les airs, à environ 5 pieds du sol. Pour y monter, on doit se donner une p’tite pousse. De leur côté, Jessica et James devaient monter sur la table à pique-nique. Et contrairement à ce que plusieurs pensent, on y dort bien, même très bien, je dirais.

IMG_4259

21 h : tout le monde se rend au chalet principal pour les directives de la soirée. C’est à ce moment qu’on apprend qu’on doit porter une combinaison (wet suit) parce qu’il fera froid cette nuit. Allez hop, on saute dans la salopette du wet suit, encore un peu humide et difficile à tirer jusqu’en haut. Ensuite, on enfile la veste qui est aussi serrée. On va se le dire, au départ, on n’appréciait pas du tout ces vêtements, mais au final, on était bien content de les avoir!

21 h 40 : tout le monde embarque dans l’autobus et on est parti! Une fois sur place, on s’est équipé d’un casque (ah que ça fait de belles photos), d’une veste de flottaison et surtout, d’un bâton luminescent (glow stick) bien attaché sur le dessus de notre casque. Une fois que les guides se sont assurés que notre équipement était « nice and tight », comme ils aiment si bien le répéter, nous sommes partis à l’aventure sur la rivière.

De l’eau, de l’eau et de l’eau

Nous avons été sur la rivière de 22 h à 1 h 45, nous avons affronté 6 rapides, nous sommes retournés jouer dans ces rapides à plusieurs reprises et nous nous sommes arrêtés trois fois en chemin pour prendre des photos qui sont incroyables à regarder.

Aux premier et deuxième rapides, nous avons pris le temps de faire du surf une fois que nous les avions descendus. Wow, c’était la première fois que je faisais ça! Aux dires de notre guide Martin, qui est aussi propriétaire de la compagnie, « tout est une question de craque ». Il suffit de la trouver et par la suite, on peut y rester le temps qu’on veut. Pendant ce temps, le bateau se rempli d’eau et les deux personnes à l’avant reçoivent beaucoup beaucoup beaucoup de vagues. Regardez les photos!

P7160047

Vers la fin de notre excursion, nous avons fait un arrêt à une chute pour prendre des photos. C’est à ce moment que nous avons constaté à quel point l’eau était chaude!

Bière et feu de camp

IMG_4254

2 h est rapidement arrivé sans qu’on s’en rende compte! On embarque dans l’autobus et là, la vraie soirée commence! Les guides distribuent de la bière et montent le son de la musique! Ça chantait fort dans l’autobus jaune!

Une fois au camp de base, nous avons terminé la soirée avec un bon feu de camp, d’autres bières, des chips et des guimauves. Quoi demander de plus?

Que vous ayez déjà fait ou non du rafting, vous devez essayer celui sous la pleine lune.

Thématiques

Plein air, Activités estivales

Ne manquez pas d’inspiration

Abonnez-vous à notre infolettre.

À tout moment il vous sera possible de vous désabonner.

À propos du blogue

Politique de confidentialité.

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER