Et un item de plus coché sur ma Bucket List!

Sous mes 5’ 2’’ de féminité se cache un désir de dépassement de soi et d’adrénaline, qui semble à première vue plutôt inusité. Sentir les papill'ons dans mon ventre, avoir les jambes molles et le cœur qui bat à cent mille à l’heure, ça me fait tripper! Alors pas étonnant que lorsque la possibilité de sauter en bungee s’est présentée, je n’ai pas hésité deux secondes à dire OUI JE LE VEUX (je pense que je ne crierais même pas ça à mon mariage)!

Mais attendez une minute, je n’ai pas fait le saut de ma vie n’importe où. Je suis allée au Great Canadian Bungee : la plus haute tour en Amérique du Nord. Située à Wakefield (20 minutes d’Ottawa-Gatineau), la plateforme est surnommée Goliath, car elle se situe à une hauteur de 200 pieds au beau milieu d’une carrière de calcaire! Seule la beauté des lieux en vaut la chandelle. Une carrière en forme d’amphithéâtre avec un bassin d’eau cristalline trois fois plus grand qu’un terrain de football, un vrai petit paradis régional.

Heureusement, ma collègue Gen m’a accompagné dans mon aventure… question de me prêter du soutien moral et de partager mon accomplissement.

Dès notre arrivée, on nous a mis en confiance (fiou). Et quelle gang dynamique! Non mais, ça doit être assez comique de rencontrer quotidiennement des gens qui s’apprêtent à vivre des sensations fortes, et qui, pour la majorité d’entre eux, n’ont jamais rien vécu de tel!

J’avais beau être préparée mentalement, motivée comme jamais – j’avais même mis la musique dans le tapis en route vers le site – j’ai eu le moton dans la gorge en voyant ce qui m’attendait… ceci :

 

Great Canadian Bungee

Question de se mettre dans le bain, on a d’abord dévalé la tyrolienne RipRide. Bonjour adrénaline! Le RipRide consiste en une descente d’un côté à l’autre du lac. À partir d’une hauteur de 200 pieds, on est propulsé au-dessus des eaux cristallines sur un câble de 1 015 pieds de l'ongueur.

ripride

Dès les premières secondes, tu réalises que t’aurais dû attacher ta tuque avec de la broche, parce que ça fly! Puis, après 150 pieds : le point de non-retour. C’est à ce moment que tu atteins une vitesse moyenne de 85 km/h. Pas compliqué, on se sent littéralement comme Superman! Puisqu’une vidéo vaut mille mots, voici Gen en pleine action.

https://www.youtube.com/watch?v=tHvC8dHUoTA

Puis j’ai eu un regain d’énergie pour aller sauter en bungee! Sang chaud dans les veines, je me suis rendue à la tour le plus rapidement possible. C’est à ce moment que j’ai réalisé que c’était vrai. J’allais sauter dans le vide, avec une vue imprenable sur la carrière. J’ai monté les marches de la tour une à une, pris quelques photos, et j’ai attendu patiemment mon tour, qui tardait à arriver. On s’entend que la «l'ongue» attente n’était en fait qu’une impression puisque je me sentais comme une enfant qui voulait déballer son plus beau cad'eau de Noël.

Great Canadian Bungee Adventure

« Prochain! » s’exclama de vive voix l’équipe de GCB. Woohoo!! C’est à moi! Plus j’avance, plus la nervosité s’empare de moi. Bizarre de feeling : je suis si excitée et du même coup si réticente. J’enfile alors l’équipement pendant que l’équipe fait quelques blagues pour me mettre à l’aise. On vérifie également, deux fois plutôt qu’une, que tout est sécuritaire.

J’avance sur la plateforme… la porte se referme derrière moi… le premier décompte commence… 5… 4… 3… 2… 1… puis le deuxième décompte… Eh oui, la fille si brave dans sa voiture en chemin ne l’était plus vraiment.

Je vous décris mon expérience et je ressens encore la fébrilité qui m’habitait le jour du saut… et la peur qui a pris le dessus lorsque j’avais les orteils dans le vide du haut de la plateforme.

Finalement, je me suis lancée lors du troisième décompte. O-M-G! Pourquoi n’ai-je pas sauté la première fois? C’est trippant! Je n’ai jamais eu une montée d’adrénaline pareille (même en parachute). Non seulement tu sautes d’une plateforme située à 200 pieds de l’eau, le deuxième rebond équivaut à un saut d'une hauteur de 160 pieds (ce qui est plus élevé que n’importe quel site de bungee au Canada et aux États-Unis). C’est comme un 2 pour 1!

Du coup je me suis sentie libérée. Libérée de mes soucis quotidiens, libérée de ma peur, libérée de mon stress. Wow, je venais de sauter en bungee, dans un endroit à couper le souffle, dans MA région.

Avant de sauter, on m’avait offert de toucher l’eau, ou même d’y pl'onger, mais en raison du vent particulièrement frisquet, j’ai refusé. Par contre, le faire en été, je ne dirais pas non. Ça ajoute même une coche de plus au défi.

Boni : je suis repartie avec la vidéo de mon saut sur une clé USB, à laquelle j’ai ajouté de la musique pour camoufler mes cris typiquement féminin.

https://www.youtube.com/watch?v=ezeS6CVRHjQ

Je vous mets donc au défi de sauter ou de faire le RipRide au Great Canadian Bungee! Et si ça peut vous donner un petit coup de pied dans les foufounes : t’es même pas game ;)

Un petit clin d’œil à toute l’équipe du GCB. Merci de m’avoir fait vivre cette expérience, vous êtes vraiment géniaux, et vous bonifiez sans aucun doute cette aventure!

Pour des suggestions d'aventures extrêmes Outaouais, visitez notre site Web . Et suivez-nous sur les plateformes sociales Twitter, Facebook et Instagram… toujours sous le mot-clic destination #outaouaisfun!

Ne manquez pas d’inspiration

Abonnez-vous à notre infolettre.

À tout moment il vous sera possible de vous désabonner.

À propos du blogue

Politique de confidentialité.

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER