La féérie de l’hiver aux Mosaïvernales

7 février 2018

📸 de couverture: @rolandbast via Instagram

Chaque culture a ses légendes racontant l’origine du monde ou expliquant pourquoi les choses sont comme elles sont. C’est une des richesses du genre humain que de savoir mettre en images des idées et des concepts, pour les partager avec le plus grand nombre. C’est avec cette idée en tête que les Mosaïvernales ont conçu un parcours hivernal ou ces histoires sont immortalisées dans la neige et la lumière.

Si dans les dernières semaines Dame Nature n’a pas été tendre avec les œuvres créées par les experts sculpteurs de Harbin, en Chine, les Mosaïvernales se sont retroussé les manches, ont fermé le site temporairement et ont repris le travail pour s’assurer que les visiteurs en auront plein les sens lorsqu’ils entreront sur le site! Et ça promet!

Dans la foulée de MosaïCanada 150

En entrant sur le site, on reconnaît des œuvres fièrement ancrées dans le parc Jacques-Cartier depuis l’été passé, seulement cette fois-ci, elles revêtent un féérique manteau blanc. Les plantes ont laissé leur place à la neige mais la magie, elle, est restée. On entre par la gare et en arrivant sur le quai, on goûte déjà à la féérie des lieux.

Le parcours est à peu près le même, sillonnant entre les 25 œuvres sur environ un kilomètre, et si certaines structures qu’on a pu voir cet été font maintenant partie des installations hivernales, de toutes nouvelles sculptures de neige sont apparues le long du trajet, chacune racontant une histoire issue d’une des nombreuses mythologies de l’Antiquité ou des peuples des Premières Nations. Des faisceaux colorés viennent mettre en lumière les impressionnantes œuvres construites par les artistes chinois et c’est vraiment de toute beauté! Prenez le temps de consulter la carte du site et on vous y présentera les personnages de chacune de ces histoires. Amusez-vous à les retrouver sur les fresques!

Marc Caron Photographe
Marc Caron Photographe

Les bateaux de Jacques Cartier dans la neige

Une expérience unique

C’est justement en soirée que le site est le plus beau, alors que les lumières multicolores sont braquées sur les œuvres. Environ à mi-parcours, on vous propose une petite halte pour reprendre des forces et vous réchauffer un peu. Le petit café qui s’y trouve ne propose que de la bouffe santé et locale! Des soupes différentes à chaque jour, des sandwichs, des boissons chaudes et froides et tant qu’à y être, un peu d’alcool dans votre café? Il y aura même de la tire sur neige servie juste à côté!

L’igloo qui se trouve juste à côté (et incidemment juste en face du gros piano de Glenn Gould) est parfaite pour se détacher le manteau et enlever ses mitaines quelques instants, avant de repartir découvrir les prochaines légendes!

D’ailleurs parlons-en de ces légendes! Le Comte des Mosaïvernales sera sur place les week-ends pour vous les raconter, avec toute la couleur, l’humour et la passion qui sont les siennes. N’hésitez pas à l’approcher si vous le croisez; il est difficile à manquer!

Un peu avant la fin du parcours, vous reconnaîtrez bien sûr la Terre Mère, emblème de l’événement. Vous constaterez qu’elle n’a rien perdu de sa majesté avec le changement de saison!

Pour compléter l’expérience

Le parc Jacques-Cartier sud est à quelques minutes à pied des excellentes tables du centre-ville de Gatineau. Profitez-en donc pour combiner votre visite à un bon repas pour en faire une soirée parfaitement romantique!

 

Familles, vous êtes aussi à mi-chemin entre le Domaine des flocons et le Musée canadien de l’histoire (qui présente cet hiver la superbe exposition DreamWorks, entre autres) alors il y a de quoi passer une superbe journée d’hiver au centre-ville!

À savoir

Parc Jacques-Cartier sud, rue Laurier
Quand
Tous les jours jusqu’au 4 mars, du crépuscule jusqu’à 22h
Combien
10 $ par personne (gratuit pour les 12 ans et -)

Bonne visite! 😊

Mots clés

Gatineau, hiver, mosaïvernales, Ottawa

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER