Nordik Spa-Nature, l’histoire d’un succès

Publié le 22 octobre 2019

L’un vient de Québec, l’autre de Hull. C’est lors de leur emploi en tant qu’éducateurs spécialisés qu’ils se sont rencontrés. Bien des années plus tard, ils bâtirent le plus grand spa en Amérique du Nord (et bientôt un empire de la détente absolue!).

COUP DE CŒUR POUR LE SPA

Même si leurs chemins se sont éloignés après leurs études, Daniel Gingras et Martin Paquette ont toujours gardé contact. Quand ils s’entrainaient, leurs conversations tournaient souvent autour du monde des affaires. Un jour, Martin appelle Daniel, devenu conseiller en planification stratégique, pour lui faire part d’un projet. Il revenait d’un voyage à Saint-Sauveur et était fébrile : il venait de découvrir le Polar Bear’s Club, le premier spa nordique au Québec. Daniel décide à son tour de visiter les lieux. Il tombe en amour avec le concept. « En revenant, la première chose que j’ai dite à Martin c’est : je veux plus que t’aider, je veux embarquer comme partenaire! » se rappelle Daniel.

Ensemble, ils travaillent sur un plan d’affaires ambitieux. Pendant plus de quatre ans, ils peaufinent leur montage financier; un parcours semé d’embuches.

Le 1er juillet 2005, c’est l’ouverture du premier spa en Outaouais, à Chelsea. « On a connu un départ canon. On s’amuse à le dire, et c’est la réalité, on est rentable depuis la première semaine qu’on est ouvert. On a fait les bonnes choses au bon moment. »


LE SUCCÈS DU NORDIK SPA-NATURE

Démocratiser l’accès au spa, voilà comment se démarque le Nordik. « Au départ, les gens y allaient seulement le weekend, ou pendant la haute saison. Nous, on a voulu se rapprocher de la population locale. On voulait être près de la ville, que les gens viennent 7 jours sur 7, 12 mois par année. »

Avec l’offre de nourriture et plusieurs services qui se distinguent, le Nordik propose une expérience complète qui incite à y séjourner plus longtemps. « Ces idées-là viennent principalement de Martin. C’est le créateur d’expériences, c’est sa force », ajoute Daniel. Justement, les voyages de Martin le nourrissent à ce niveau : « J’aime vivre des expériences différentes et je porte attention à l’effet ressenti, à mes émotions. Par la suite, je suis en mesure d’améliorer notre expérience ou d’en inventer d’autres, adaptées à notre milieu, notre culture et notre réalité! »

UN DUO QUI SE COMPLÈTE

Martin s’occupe de la gestion de projets en construction, du côté technique, tandis que Daniel touche aux aspects administratif et financier, mais il est aussi à la tête du marketing. « Nous n’avons pas les mêmes forces et faiblesses, mais nous avons la même vision, les mêmes objectifs. Cette chimie fait partie du succès. »
Toujours motivés par la croissance, les deux entrepreneurs ne s’assoient pas sur leurs lauriers. Ils visent l’objectif ambitieux d’ouvrir 10 spas en 10 ans. « C’est trippant d’avoir une idée et de l’amener à terme, et surtout, ce qui est hyper valorisant, c’est de créer de l’emploi. Dans 7 ans, on va sûrement avoir 2500 à 3000 employés, sans compter les sous-traitants. C’est tout un legs. »

+

Découvrez d’autres portraits inspirants sur la page des Ambassadeurs!

Mots clés

Ambassadeur

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER
Partager
Facebook Twitter Email