L’esprit de famille du Domaine Shannon

Publié le 4 février 2019

Ancien camp de bûcheron bâti il y a un siècle, le Domaine Shannon est l’une des dix plus grandes pourvoiries au Québec avec une superficie de 350 km2. Le territoire et l’abondance du poisson font la renommée du lieu depuis plusieurs générations.

Les frères Serge et Sylvain Danis gèrent cet endroit sur les traces de leur père. Jean Charbonneau, un autre membre de la famille, nous guide sur les lacs et les sentiers de portage. Passionné de chasse et de pêche, il connaît le territoire sur le bout de ses doigts, sans compter les nombreux trucs de pêche qu’il partage volontiers.

À l’affût du doré

Nous quittons à 7 h 30, contrairement à d’autres chaloupes déjà en route depuis cinq heures du matin. Après une vingtaine de minutes en chaloupe à moteur, nous accostons, et transportons nos équipements de pêche sur un court sentier de 200 mètres entre le lac Séguin et le lac Lenôtre, le plus grand de la pourvoirie. Nous nous rendons jusqu’à une lointaine baie où la Petite rivière Fig se jette dans le lac. Tôt en saison, quand l’eau est encore trop froide, c’est là où on peut trouver le plus grand nombre de dorés dans la frayère.

Plusieurs chaloupes sont ancrées là. Les dorés sortent de l’eau à un rythme soutenu. Lentement, le mercure remonte; c’est l’accalmie du milieu de journée. Nous nous installons sur une petite langue de sable un peu plus loin pour diner. Après notre pause, nous reprenons notre endroit initial. Il y a encore des chaloupes, dont quelques-unes sont les mêmes que ce matin. Plusieurs arrivent en camionnette quatre roues motrices, car des chemins de terre s’y rendent depuis la pourvoirie.

Une généreuse récompense

Nous attraperons au final une dizaine de dorés que nous remettrons tous à l’eau, sauf deux, que nous mangerons avec appétit en fin de journée à la pourvoirie Shannon. L’espace commun dans le chalet principal est un endroit de rassemblement doublé d’un restaurant. Un bar propose les consommations aux pêcheurs de retour de leurs expéditions quotidiennes. Une table de billard est entourée de tables où boire un coup ou manger une bonne assiette. Dans ce lieu, certaines veillées ont passé à l’histoire. En somme, c’est une pourvoirie où il fait bon venir pour une partie de pêche entre amis. Quelle pourvoirie choisirez-vous pour la belle saison? Lisez ici pour vous donner une idée!

*Récit d’Alexis de Gheldere, journaliste, réalisateur et touche-à-tout

Catégories

Plein air

Mots clés

pouvoirie

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER
Partager
Facebook Twitter Email