La vie des gens riches et célèbres !

Publié le 18 février 2019

Dès qu’on pénètre l’enceinte de Kenauk Nature, on est aussitôt charmé par l’aura de luxe entourant ce gigantesque territoire de 263 km2. Quand on saisit que c’est ici où venaient chasser et pêcher les distingués invités du Château Montebello, on comprend mieux l’origine de cette première impression.

Digne d’un décor de film

Après tout, premiers ministres et présidents du G7 ne sont pas reçus n’importe où, ce qui explique pourquoi aucun des 16 chalets (un 17e est en construction, et il y a également une yourte pour le « glamping ») ne laisse indifférent. Même le boathouse du lac Papineau, avec son petit bar Booze & Plank, est digne d’un décor de film.

Tous les chalets sont placés de manière isolée, devant une rivière, un lac ou un mystérieux marais. « Il y avait un orignal sur le balcon la dernière fois que je suis venu voir cette yourte », m’explique Simon Trudeau, directeur général.

Cela dit, il y a trois types de logements. Les chalets Héritage des années trente (en bois rond récupéré à même les retailles de construction du Château Montebello), chics, vintage et très confortables. Les chalets Classiques, datant de 1975 donc plus modernes. Enfin, les chalets Luxueux, en cours de construction par la nouvelle administration ces dernières années. Ceux-ci peuvent compter jusqu’à sept chambres et autant de salles de bains, avec salle de billard et système énergétique solaire dernier cri. On le répète, tous les chalets sont situés à des emplacements dont la beauté des paysages n’a d’égal que leur luxe et leur confort.

Une foule d’activités

La vocation de chasse et de pêche est encore au menu chez Kenauk, mais un virage vers l’écotourisme est volontairement entrepris. Ainsi, la randonnée pédestre (60 km d’un sentier qui en comptera 100 km au total sont construits), une toute nouvelle tour d’escalade de plus de 18 mètres (60 pieds) de hauteur, 48 km de ski de fond l’hiver et de la raquette sont désormais au programme. La plage du lac du Poisson Blanc est quant à elle magnifique. Kayaks, canots, chaloupes et SUP sont disponibles sur place pour voguer tranquillement, canne à pêche à la main ou pas.

Des activités plus huppées sont aussi conservées, tels le tir au fusil au pigeon d’argile, le lancer de la hache et le tir de précision, le tout dirigé par des guides animateurs d’une grande expérience.

Une nature abondante

Côté pêche, la pourvoirie peut se targuer d’avoir remis en fonction une pisciculture qui lui permet d’ensemencer ses lacs de truites mouchetées, arc-en-ciel et brunes, et de garder un niveau de pêche comparable à celui des années 1930, c’est-à-dire très abondant.

En gros, venir chez Kenauk, c’est se mettre en contact avec quelque chose de sophistiqué dans la simplicité de la grande nature sauvage, préservée et d’une infinie richesse. C’est aussi d’en profiter pour y avoir accès depuis quelques années à peine, quand la pourvoirie est sortie du giron exclusif du Château Montebello. On ne réalise pas à quel point ce territoire d’une grande pureté est si près de Gatineau et même de Montréal. Allez-y sans plus tarder!

Vous cherchez une autre autre expérience en pourvoirie? Lisez l’une des histoires d’Alexis.

*Récit d’Alexis de Gheldere, journaliste, réalisateur et touche-à-tout

RÉSERVEZ VOTRE SÉJOUR DÈS MAINTENANT

Kenauk Nature - 1000 chemin Kenauk, Montebello (Quebec)

Quand

Ouvert à l'année

Bon à savoir

Type de pêche : Achigan, Brochet, Omble de fontaine, Touladi, Truite arc-en-ciel

En savoir plus

Catégories

Plein air

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER
Partager
Facebook Twitter Email