Montréal, viens-t'en ici!

Publié le 14 janvier 2019

Cher Montréal,

S’il y a une chose que je dois bien te donner, c’est ta ténacité. Après m’avoir répété que tu avais changé l’an passé, voilà que tu récidives avec une sérénade me priant de te revenir (sur la grande roue, je te l’accorde, ce n’est pas rien). Mais je ne suis pas aussi facile à convaincre. J’ai besoin de concret : des gestes, des actions, d’un véritable engagement de ta part.

Tu dois comprendre que j’ai ma vie ici et que j’ai littéralement tout pour m’y plaire. Je fais ce que bon me semble : du ski de fond le matin dans le Parc de la Gatineau et la dolce vita au Nordik Spa-Nature l’après-midi. Je profite à mon rythme de la nature et de la ville, je festoie à ma guise, hiver comme été au Festibière ou dans le Vieux-Hull. Tu ne me crois peut-être pas, mais le fun est vraiment ici.

Je suis une « strong & independent » région, tu comprends. Je peux pleinement savourer la vie ici et je suis comblée. Alors si on veut que ça fonctionne, on doit se voir comme un extra qui ajoute une touche givrée à l’autre. Après tout, on est seulement à 2 h de route l’un de l’autre! Et qu’on se le dise, Montréal-Ottawa en train, c’est agréable.

J’ai envie de te mettre au défi. Viens me rejoindre ici, qu’on prenne le temps de vivre une belle escapade. Qu’on se pose le temps d’un weekend dans mon coin de la province et qu’on retrouve nos cœurs d’enfant.

Que dirais-tu d’une balade en patin bien emmitouflé sur la patinoire du canal Rideau (chocolat chaud et queue de castor compris)? Et d’une visite au musée? Es-tu plus du type art, nature, histoire ou science? Car on a l’embarras du choix ici. Et un souper gastronomique aux saveurs d’ici, ça te tente? Une chose est certaine : je te promets que le ciel étoilé sera de la partie tous les soirs.

La balle est dans ton camp, Montréal. L’avenir de notre histoire t’appartient. Alors, tu arrives quand?

XOXO

 

 

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER
Partager
Facebook Twitter Email