Un défi de taille pour les amateurs de cyclisme!

Publié le 13 juillet 2017

Gatineau–Tremblant à vélo, un défi de taille pour les amateurs de cyclisme

Vous êtes fervent des événements cyclistes d’endurance ? Le Défi Gatineau-Tremblant est sans hésitation un événement à ajouter sur votre liste l’an prochain !

Dès l’arrivée, l’énergie est au rendez-vous

Je me suis pointé environ 45 minutes avant le départ sur le site du Casino du Lac-Leamy à Gatineau. Aussitôt sorti de ma voiture, j’ai immédiatement ressenti l’énergie positive présente sur place. Le stationnement était rempli de cyclistes, de bénévoles et de camions-remorques prêts à recevoir les bagages de tout un chacun.

Le Rwanda à la découverte de l’Outaouais

Fraîchement arrivé du Rwanda, Bonaventure Uwizeyimana m’a accompagné pour l’aventure. Affectueusement surnommé « Bona », le champion national des milles-collines est débarqué en sol canadien quelques jours avant, dans le but de joindre mon équipe cycliste (LowestRates.ca) et de participer à certaines courses internationales.

C’était l’occasion parfaite pour lui faire découvrir notre beau petit coin de pays avant de prendre la route pour quelques semaines de grosses courses.

Quand la chaine est huilée, pas besoin de patienter

Une fois notre présence facilement confirmée auprès des bénévoles, nos bagages déposés à l’endroit désigné et un ruban d’identification orange attaché au guidon, Bona et moi étions prêts pour le grand départ. Du moins, je le pensais…

Le cycliste marabout !

Si j’avais à choisir une chose qui me rend marabout sur le vélo, c’est d’avoir « FRETTE » !

Avec quelques minutes de lousse avant le départ, j’ai pris la décision de retourner au camion-remorque en espérant pouvoir ajouter une épaisseur. Je me suis trouvé face à des bénévoles souriants et très heureux d’accommoder ma demande.

L’équipe chargée des bagages était si bien organisée que j’ai à peine eu le temps de débarquer de mon vélo. Je crois même que j’ai pris plus de temps à trouver mon sac dans ma propre chambre quelques heures avant.

Ma petite laine ajoutée et la conscience tranquille, je rejoins Bona à temps pour recevoir les consignes de sécurité émises par un de nos guides.

La Petite-Nation, un paysage magnifique

Le défi Gatineau-Tremblant nous fait découvrir un secteur de l’Outaouais qui mérite de sortir de l’ombre. Le trajet du défi nous amène à pédaler des routes qui sont entourées de paysages tant séduisants que captivants, situées dans la Petite-Nation.

Ce n’est pas pour rien que Dany Turcotte et Judy Richards avaient été séduits lors de leurs passages pour l’émission « La Petite Séduction* » de Radio-Canada.

Les gens étaient fiers de nous voir passer en groupes. Certaines familles avaient même préparé des affiches maison pour souligner notre passage et nous encourager. Merci gens de la Petite-Nation pour l’accueil chaleureux, je vais assurément vous revoir à quelques reprises au courant des prochains mois !

*La Petite Séduction — Petite-Nation : Émission animée par Dany Turcotte avec comme invitée spéciale Judy Richards. L’émission a été diffusée en 2007 sur les ondes de Radio-Canada.

Rouler en sécurité

Tel que mentionné plus tôt, l’événement est appuyé par des bénévoles et des partenaires passionnés et dévoués. Ils sont présents et disponibles partout ! Ils sont tant au départ qu’à l’arrivée, dans les voitures à dépannage et dans les zones de ravitaillement.

Chaque bénévole que j’ai rencontré m’a accueilli avec une joie de vivre contagieuse.

Il ne faut surtout pas que j’oublie de mentionner les braves qui, munis d’un beau dossard et d’un drapeau, contrôlaient la circulation aux intersections majeures. Il était difficile de se tromper de chemin. Nous avons même bénéficié de l’encadrement des policiers de la Sûreté du Québec.

Capture

Le Défi Pierre-Lavoie

Ce défi est avant tout pour la cause. Maintenant à sa 7e année, l’équipe des rouleurs du Casino contribue à favoriser le développement de la vie active chez les jeunes en Outaouais.

Chaque année, les sommes amassées sont versées vers l’organisation du Défi Pierre Lavoie et investies dans une école de la région.

C’est vraiment un défi qui mérite d’être vécu!

ON SE VOIT EN 2018 !

J’aimerais sincèrement remercier tous ceux et celles qui se sont impliqués dans l’organisation de ce défi. Votre dévouement a grandement contribué à la belle expérience que Bona et moi avons vécue.

C’est une expérience de vie qui restera gravée dans la mémoire de Bonaventure à jamais. Et cette expérience pourrait également être la vôtre. On s’y voit en 2018 ?

 

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER
Partager
Facebook Twitter Email