LA FOIS OÙ… On a séjourné dans un p’tit coin de paradis

18 juillet 2017

Les enfants ne savaient pas qu’ils allaient dormir dans un château ce soir-là.

La fabuleuse bâtisse, l’imposante cheminée, la piscine intérieure de rêve : ils connaissaient l’endroit pour l’avoir visité quelques minutes seulement. Ils rêvaient d’une nuit à l’hôtel. Eh bien, c’est un dimanche de juillet que ce rêve s’est concrétisé.

Sur l’heure du diner, nous passons les portes du Fairmont Le Château Montebello, prétextant une rencontre avec une collègue (maman ment, des fois). Attablés sur la terrasse ensoleillée, nous dévoilons tout : on reste pour la nuit, et on va faire plein d’activités!

Voir plus bas deux faces ébahies.

fairmont2

« C’est le paradis, ici » - Henri, 7 ans.

Devant ce projet enlevant, que choisir? Devant nous, l’horaire de la programmation estivale. Saviez-vous qu’à tous les jours, une foule d’activités est offerte? Des ateliers de tai-chi le matin au feu de camp à la tombée du jour, il faut choisir ses batailles et planifier son séjour. Les enfants jettent tout de suite leur dévolu sur la piscine intérieure, grandiose et presque olympique.

Un bain à remous bien chaud nous attend, ce qui comble de joie le papa. Pendant qu’on barbote dans la piscine, mon chum s’allonge dans le hamac en face de nous. L’horloge marque 15 h, et mon plus grand, une véritable bibitte à sucre, se souvient de l’atelier de décoration de biscuits. Vite, on sort de la piscine et on se dirige à l’atelier!

Avec la subtilité d’un camion benne, les enfants décorent leurs biscuits de paillettes colorées-que-maman-n’achète-jamais-parce-que-c’est-pas-naturel. La collation pour l’après-midi est réglée.

fairmont3

Papa émerge tranquillement de sa sieste. On est prêt pour une nouvelle aventure : le vélo! Au chalet des sports, on nous prête tout le matériel. Le bonheur de se promener sur une piste dans les bois, sans avoir peur de se faire écrabouiller… c’est une révélation. Mon chum et moi promettons de renouveler ce bonheur.

L’après-midi passe à une vitesse folle, mais sans précipitation. Après la promenade en vélo, on emprunte bâtons et balles pour une partie effrénée de mini-putt. Le temps de faire quelques birdies et c’est déjà l’heure du souper. À notre table réservée sur la terrasse (avec vue sur le jardin et la rivière), on nous explique le menu du barbecue.

C’est simple :

1-      C’est un buffet.

2-      Tout est délicieux.

Quelques minutes plus tard, les parents sirotent leur verre de vin pendant que les enfants s’amusent sur la pelouse. On trinque à la paix dans le monde.

Le temps de terminer notre repas tranquillement, c’est l’heure du film pour les plus petits. La journée est terminée, et on rêve déjà au lendemain.

LE LENDEMAIN

On annonce une journée grise, mais nous sommes d’attaque pour conquérir le domaine. Après le déjeuner (qui est un buffet, et qui est délicieux), notre famille se sépare : le plus jeune veut aller à la piscine, tandis que le plus vieux veut faire du jogging avec papa. Soit.

On se retrouve une heure plus tard avec un autre objectif : marcher vers l’atelier d’initiation au golf. La promenade est fantastique, on longe un petit ruisseau, le terrain de golf et son pavillon qui fleurent le luxe et l’aisance. Mais c’est sous la pluie battante (bonjour été 2017!) que Monsieur Denis nous montre les rudiments de ce noble sport.

fairmont4

Après avoir tapé une vingtaine de balles, nous revenons, complètement détrempés, vers le château. Inconsolable, mon plus jeune, tel Mario Pelchat, pleure dans la pluie. Pleurs qui sont immédiatement interrompus quand je lui dis que c’est correct de se baigner dans le spa en short… Rassénérés par la chaleur du bain à remous et les vêtements secs, c’est déjà l’heure de partir. C’est une promesse, nous reviendrons! On veut essayer le canot, le tennis, la planche à pagaie, le rallye photo, le tai-chi, le croquet, la chasse aux trésors….

Mots clés

enfant, Fairmont, Montebello

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER