La salle de l'histoire canadienne: vous allez capoter!

Publié le 15 juin 2017

Ça fait quatre ans qu’on l’attend! Quatre depuis que le Musée canadien de l’histoire, qui s’appelait encore Musée canadien des civilisations à l’époque, a fermé la salle du Canada en nous promettant de nous en mettre plein la vue avec ce qui viendrait. Ayant eu la chance de voir en primeur la salle de l’histoire canadienne qui ouvrira le 1er juillet, je peux dire haut et fort « mission accomplie »!

Je ne vous raconterai pas de long en large ce que l’expo contient; ce sera à vous de le découvrir! Mais voici quelques petits trucs et conseils qui vous feront profiter au maximum de cette exposition épique!

Prévoyez quelques heures!

La plus vieille représentation d'un visage trouvée au Canada. Photo: Anne-Marie Bédard
La plus vieille représentation d'un visage trouvée au Canada. Photo: Anne-Marie Bédard

On va se le dire, la salle de l’histoire canadienne est grande. Comme dans le TRÈS grande. Si vous vous dites « Eille j’ai une heure à tuer, je vais aller faire un tour dans la salle de l’histoire », c’est que vous acceptez de n’en voir qu’une petite partie.

D’ailleurs, il faut savoir que la salle est divisée en trois galeries : la première traite des débuts du Canada (d’il y a 15 000 ans à 1763), la seconde, du Canada colonial (1763-1914) et la 3e, du Canada moderne (1914- aujourd’hui). Ce qui est bien, c’est qu’au milieu de ces galeries, il y a un grand espace (appelé le Carrefour) avec une gigantesque carte du pays par terre. Ici, vous pourrez vous asseoir un moment avant de partir explorer la galerie suivante. Vous n’êtes pas obligés de toutes les faire non plus! Du Carrefour, vous avez accès aux trois et vous pouvez cibler celle qui vous interpelle le plus ou choisir l’ordre dans lequel vous les visiterez.

Prenez le temps de lire les panneaux et les textes!

Le Canada a beau fêter ses 150 ans cette année, son histoire remonte à beaaaauuuucoup plus loin que ça! C’est dire qu’il y a du stock, dans cette salle! Et dites-vous que TOUT ce qui y est présenté raconte sa propre histoire. Cette minuscule figurine en bois? Elle incarne un grand choc culturel. Cette machine à coudre? Elle permet aujourd’hui à des millions de Canadiens d’afficher leur fierté. Ces menottes? Le prisonnier qui les portait à son procès a changé le cours de notre histoire. Ce grand arbre qu’on a construit? Ces racines sont peut-être les vôtres.

DSC03539

DSC03581

Oui, vos yeux seront stimulés. Mais laissez le temps à votre cerveau de se régaler un peu!

D’ailleurs, à votre arrivée, vous passerez dans un grand passage tout blanc et lumineux. Sur les murs, 101 icônes de partout au Canada sont représentées. Donnez-vous le temps de les examiner; combien en avez-vous visitées?

Laissez les émotions sortir!

Il n’y a pas de honte à avoir des émotions en public. Les histoires derrière certains artefacts sont parfois touchantes, parfois choquantes mais laissent rarement indifférent. Vous serez tour à tour charmés, indignés, éblouis; dans le fond, c’est comme prendre un bon roman qui nous fait passer par toute la gamme émotive. Parce que la capacité de nous faire rire et pleurer d’un chapitre à l’autre et de nous donner hâte à la suite une fois la dernière page tournée sont signes d’une bonne histoire. Et c’en est une excellente qu’on a ici.

 

Pssst! Quand vous irez, informez-vous sur les possibilités d'une visite guidée. Vous n'en sortirez que plus captivés encore! Et pour parfaire votre séjour chez nous, allez au www.tourismeoutaouais.com!

Mots clés

Gatineau

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER
Partager
Facebook Twitter Email