L’aventurier enneigé ou l’hiver chez Arbraska Laflèche

13 janvier 2017

Quand on pense à Arbraska Laflèche, la première chose qui nous vient souvent en tête, c’est bien entendu la fameuse caverne. Bien sûr, le site a su mettre ne valeur son parc aérien au fil des années et est devenu une destination de plein air et d’aventure de premier plan dans la région de l’Outaouais. Ce que peu de gens savent, par contre, c’est que depuis quelques années, le parc est aussi ouvert en hiver. Et pas juste la caverne! Non! Pour profiter de l’hiver sur ce site spectaculaire à fond, on vous propose le forfait l’Aventurier enneigé, que votre humble serviteur a testé pour vous.

Avant de vous raconter mon expérience, l’ancien scout en moi a quelques directives pour vous.

  1. Comment s’assurer de rester au chaud et d’être prêt à affronter des conditions météorologiques changeantes? On s’habille en oignon : avec plusieurs pelures, qu’on enlèvera ou ajoutera au besoin.
  2. Les petits bottillons qu’on porte pour marcher en ville sont faits pour être porter à une place : en ville. Des bonnes bottes d’hiver sont de mise. Même chose pour les petits gants. On optera pour des gros gants bien chauds ou des mitaines. On est dans le bois pis y a d’la neige, ici! En titi, à part ça.
  3. Si vous amenez votre téléphone ou un autre appareil électronique pour prendre des photos/vidéos, un chargeur portatif serait une riche idée. Le froid peut vider votre batterie à la vitesse grand V et ce serait dommage de ne pas pouvoir instagrammer la vue de la tyrolienne ou les stalagmites de glace dans la caverne (quand il y aura du réseau, on s’entend! On est dans l’bois, ne l’oublions pas, mais il y a du réseau au chalet.)!
  4. Prévoyez une tuque pas trop grosse ou un bandeau pour cacher les oreilles, surtout si vous avez une bonne circonférence crânienne comme moi. Prévoyez qu’un casque doit pouvoir aller par-dessus!

Ceci dit, passons aux choses sérieuses : l’aventurier enneigé.

La tyrolienne

À notre arrivée, l’équipe nous a accueillis avec un grand sourire. On nous explique le programme de la journée et nous optons pour faire la tyrolienne en premier. On revêtit le harnais, on met le casque protecteur, et on suit notre guide pour une petite marche en forêt jusqu’à la plateforme. Notre guide part en premier et nous lance un tonitruant « OK!!! » une fois rendu de l’autre côté. C’est à notre tour.

ZWIIIIIIIIIZZZZZZZZZ

Quel bonheur de filer à vive allure dans les airs, au-dessus d’une étendue de neige immaculée, entouré du sommet des arbres enneigés! La vue est superbe, l’adrénaline pompe : c’est magique! Les tyroliennes, c’est le fun tout le temps mais en hiver, ça change complètement le point de vue.

La caverne

On descend de la plateforme tout sourire pour retourner au chalet. Ici, on en profite pour enlever quelques épaisseurs car il fait environ 5°C dans la caverne et comparativement aux -1000 qu’il fait ce jour-là, c’est chaud! On enfile la casque muni d’une lampe frontale et on se dirige vers l’entrée de la grotte, la plus grosse du bouclier canadien.

Notre guide Marc-André est un excellent conteur! La visite de la caverne dure environ une heure mais nous ne la verrons pas passer tellement il nous captive avec ses histoires de chauve-souris (on en verra d’ailleurs quelques-unes), d’exploration de la caverne et de comment celle-ci s’est formée. On passe d’une salle à l’autre, des fois debout, des fois penché. À un moment donnée, Marc-André nous fait asseoir sur des roches et nous demande d’éteindre nos lumières. Le noir total. Le genre d’obscurité qu’on ne voit jamais (parce que, ben, il fait noir…). C’est impressionnant! Rajoutons à cela les stalactites et stalagmites de glace qui commencent à se former dans certaines salles et on se doit d’admettre qu’il s’agit vraiment là d’une merveille naturelle exceptionnelle et qu’on est chanceux de l’avoir chez nous, en Outaouais.

2017-01-06 15.05.18
Les stalagmites de glace dans la caverne!

2017-01-06 15.14.00
La vue à la sortie de la caverne! Wow!

 

Les quelques minutes de marche qui nous séparent du chalet nous donnent en spectacle des coups d’œil incroyables sur la forêt enneigée environnante et la sortie de la caverne. Vraiment de toute beauté!

Rallye GPS en raquettes

Retour au chalet. J’enlève le casque protecteur et je remets ma tuque et les épaisseurs que j’avais enlevées pour la caverne; je m’en vais passer une heure dans le bois! Le concept est fort simple : on vous remet un GPS pour aider à localiser les énigmes cachées le long du sentier et une feuille où écrire vos réponses auxdites énigmes. On chausse les raquettes et hop! C’est parti! N’allez pas croire que c’est facile et qu’en suivant le sentier vous allez tomber sur toutes les questions dans l’ordre! Non! Il faut travailler un peu, quand même! On suit le GPS en faisant de l’exercice et une fois arrivé aux questions, on se casse le ciboulot car franchement, elles ne sont pas évidentes!

Le soleil est en train de se faire une petite tisane avant d’aller se coucher et les bois deviennent de plus en plus bleutés. Être arrivé plus tôt, j’aurais pu finir le rallye mais là, je rentre au chalet. Où suis-je dans le sentier? Pas grave, j’ai un GPS! Le retour se fait bien, je laisse mes raquettes au chalet avec le GPS et ma feuille à moitié remplie, je flatte les deux superbes pitous qui jouent ensemble (car oui, votre ami à quatre pattes est bienvenu!) et je repars, vivifié.

Quelle belle expérience! Le forfait porte bien son nom; aventurier enneigé : c’est en plein comme ça que je me sens! J'ai même eu droit à un succulent chocolat chaud, inclus dans le forfait!

À refaire assurément, en famille ou entre amis!

 

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER