Les Chemins d'eau: grandiose Pontiac!

Publié le 21 juillet 2017

Depuis la nuit des temps, ce sont les cours d’eau qui ont dessiné la géographie et l’histoire de l’Outaouais. Que ce soit avec les Algonquins qui se servaient de Kitchissippi comme « autoroute », les draveurs qui descendaient les billots sur la Gatineau et l’Outaouais, les Bryson qui installaient leur scierie aux abords des majestueuses chutes Coulonge ou les plaisanciers qui profitent encore aujourd’hui des quais tout le long de nos rivières, l’eau a toujours joué un rôle crucial dans le développement de notre région. Ceci est le premier texte d’une série de quatre qui exploreront chacun des territoires traversés par les Chemins d’eau. Cette semaine : le Pontiac!

Le Pontiac est vraiment magnifique. L’extrême ouest de l’Outaouais est un pays de beautés naturelles insoupçonnées, mais aussi d’un riche patrimoine lié à l’industrie du bois. Le nom Bryson y est omniprésent et ce n’est pas fortuit; George Bryson était un baron du bois qui a grandement contribué à l’essor économique du secteur.

Faisons si vous le voulez bien un tour d’horizon de ce qui vous attend dans ce secteur, le long des Chemins d’eau.

Patrimoine et culture

Comme on l’a mentionné plus haut, George Bryson a laissé une empreinte indélébile sur le Pontiac. Sa résidence est devenue la Maison culturelle George Bryson, située dans un paysage des plus bucoliques (comme l’ensemble du Pontiac, d’ailleurs!) donnant un aperçu de la vie au 19e siècle dans ce secteur. On y retrouve aussi un centre de généalogie et, de l’autre côté de la route 148, le majestueux pont couvert Félix-Gabriel Marchand.

Non loin de là, se trouve un site naturel d’une grande beauté mais ayant une importance capitale au point de vue patrimonial : le Parc aventure des chutes Coulonge. Si le parc exploite à fond son potentiel plein air avec le parc aérien, les tyroliennes et ses sentiers de randonnée, il faut savoir que c’est d’abord et avant tout le site où George Bryson avait construit une scierie et un glissoir pour permettre aux billots descendant la rivière Coulonge de contourner les imposantes chutes qui donnent au parc son nom.

Parc des chutes Coulonges - LD- TO (34)

À Fort-Coulonge, un circuit « Histoires de villages » vous en apprendra davantage sur l’histoire des lieux, à partir de mots et d’images tirés d’archives. Un peu plus au sud, allez à la rencontre d’artistes locaux à l’École en pierre du Pontiac, à Portage-du-Fort, qui est devenu un haut lieu de la culture pontissoise.

Nature, plein air et activités nautiques

Outre le Parc aventure des chutes Coulonge, le Pontiac est bien reconnu pour une autre activité qui fait pomper l’adrénaline : le rafting! La rivière des Outaouais est reconnue mondialement pour la qualité de ses rapides dans ce secteur! Parmi les compagnies offrant des descentes de rivière, on note Rafting Momentum à Bryson et Esprit Rafting à Davidson, près de Fort-Coulonge. D’ailleurs, la terrasse chez Esprit vous donne une vue sur la rivière des Outaouais comme nulle part ailleurs!

Vous préférez longer la rivière les deux pieds (ou roues) sur terre? Pas de problème! Empruntez le Cycloparc PPJ, un parcours de 92km tout plat et accessible à tous! De là aussi vous aurez un coup d’œil spectaculaire sur la rivière.

Fans de rando? Au bout des Chemins d’eau, continuez sur la route 148, traversez l’Isle-aux-Allumettes et rendez-vous à Sheenboro pour aller marcher au sentier du Rocher-à-l’Oiseau. Ce sentier de 5 km vous donnera des coups d’œil imprenables sur la rivière en vous en apprenant sur la culture algonquine, puisque le rocher lui-même est un des principaux sites de peinture rupestres en Amérique du Nord, les premiers peuples y ayant laissé de nombreux dessins, qu’on peut voir en accédant au site en canot.

La plage de Norway Bay, dans la municipalité de Bristol, est quant à elle magnifique! Superbe endroit pour un pique-nique avec un point de vue sublime sur l’Outaouais. À noter qu’il n’y a pas de sauveteur sur place.

Manger et dormir

Profitez donc de votre passage à Fort-Coulonge pour arrêter vous restaurer au Bistro du bûcheron Bryson, splendide restaurant situé dans la patrimoniale auberge Spruceholme, qui a elle aussi été une somptueuse résidence du clan Bryson. Vous pouvez aussi vous y louer une chambre douillette pour prolonger votre séjour.

Spruceholme 1

Soif pour une bonne bière brassée sur place avec du houblon du Pontiac? L’Ancienne Banque de l’Isle-aux-Allumettes est un tout nouveau restaurant/microbrasserie mettant le talent local à l’honneur.

À Shawville, magnifique petite ville au riche patrimoine bâti, le Café 349 est une table qui se distingue avec ses vieux classiques auxquels on a donné une touche locale. Profitez du succulent menu santé et des desserts décadents!

 

Pour tout savoir sur les Chemins d’eau, rendez-vous au www.cheminsdeau.ca!

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER
Partager
Facebook Twitter Email