La saison de randonnée pédestre bat son plein et il devient chose courante d’emprunter les chemins traditionnels. Question de vous sortir des sentiers battus (non ce n’est pas un jeu de mot intentionnel ici), on vous propose de visiter l’une de ces trois tours d’observation.

Parc régional du Mont Morissette

Situé dans la municipalité de Blue Sea, le Mont Morissette s’élève à une hauteur de 400 mètres et s'étend sur une superficie de 589 hectares. Treize kilomètres de sentiers balisés pour la randonnée pédestre parmi la forêt mixte attendent les amants de la nature. Pl'ongez dans l'histoire en prenant connaissance des panneaux d'interprétation rappelant les grands moments de la lutte contre les feux de forêts. Au sommet, une tour d’observation de 18 mètres de hauteur offrant aux visiteurs une vue panoramique spectaculaire sur une douzaine de lacs, dont le majestueux lac Blue Sea. Vous pouvez même grimper ses quelques 80 marches.

Un petit refuge au sommet de la montagne vous accueille également le temps d'une petite attisée dans le poêle à bois. Rien de plus charmant!

Le sentier de la Chute-de-Luskville

Beau petit coin caché de la région : le sentier de la Chute-de-Luskville. Cette dite chute coule sur l’escarpement d’Eardley, un habitat naturel unique. La partie inférieure de la chute tombe presqu’à la verticale et, plus bas, un ruisseau déverse son surplus.  Le sentier qui suit le ruisseau monte jusqu'à la tour à feu, au sommet de l'escarpement d'Eardley. Jadis, les gardes forestiers s’y installaient pour scruter l’horizon dans le but de repérer les indices de feu de forêt. Au cours de la montée, trois belvédères donnent une vue saisissante sur la rivière des Outaouais. Cette randonnée peut être parfois ardue, en raison de l’élévation de la montagne. Par contre, la vue insaisissable en vaut la chandelle!

Le printemps est la meilleure saison pour visiter l’endroit, alors que la chute devient une énorme cascade suite à la fonte des neiges, qui est souvent tardive dans ce coin.

Centre d’interprétation de l’historique de la protection de la forêt contre le feu Maniwaki

Le saviez-vous? Il y a quelques décennies, le réseau québécois comptait au-delà de 500 tours d’observation. Plusieurs d’entre elles étaient d’ailleurs disséminées dans les forêts entourant Maniwaki. La municipalité est aussi mondialement reconnue pour son excellence technique en matière de protection des forêts contre le feu.

Aujourd’hui, le Centre d’interprétation vous permet de gravir une de ces tours, nouvellement reconstruite à proximité du Château Logue. Vous y apprendrez, comment, au fil des siècles, ont évolué les relations entre l’homme, la forêt et le feu. D’autres activités divertissantes sont proposées aux visiteurs, comme une randonné en rabaska sur une portion de la rivière Gatineau ou sur la rivière Désert qui traverse la ville. Vous pourrez ainsi profiter des multiples plages isolées pour pique-niquer et vous détendre. Une belle journée pour les petits et les grands curieux.

Pour d’autres activités plein air originales, visitez notre site Web. Et suivez-nous sur les plateformes sociales Twitter, Facebook et Instagram… toujours sous le mot-clic destination #outaouaisfun!

Crédit photo: QuebecPanorama.com | Bernard Déry

Thématiques

Services professionnels/fournisseurs

Ne manquez pas d’inspiration

Abonnez-vous à notre infolettre.

À tout moment il vous sera possible de vous désabonner.

À propos du blogue

Politique de confidentialité.

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER