L’enfant chéri de la sommelière

Publié le 6 juillet 2018

*Derrière chaque menu, produit et expérience se cachent des gens passionnés et leur histoire. Partez à la découverte de ces fiers ambassadeurs de l’Outaouais!

Depuis qu’elle a ouvert Soif – Bar à vin, Véronique Rivest se fait constamment demander pourquoi elle a choisi Gatineau pour y établir un bar à vin de calibre international. La réponse est simple : « Parce que c’est chez moi. »

Le beau gros bébé de la sommelière

De quoi a l’air une journée typique dans la vie de cette sommelière de profession? « Ça n’existe pas, il n’y a aucune routine! » me lance-t-elle en riant. Par un mercredi matin que j’aurais cru tranquille, Véronique m’accueille au Soif – Bar à vin, le « quartier général » de toutes ses activités. Son bar à vin a beau être fermé au public à cette heure-là, déjà tout roule à une vitesse folle.

« Soif, c’est mon gros bébé! C’est pire qu’un enfant en termes d’attention et de ce que ça génère comme amour! » En plus de gérer son établissement, Véronique continue de voyager à travers le monde pour offrir de la formation, siéger à des jurys et animer des événements. Après deux mois d’absence, elle vit « le trip de la mère coupable » même si elle est choyée de pouvoir compter sur des employés qui ont fait leurs preuves de gardiens avertis.


Vino, boulot, dodo

C’est bien beau de parcourir la planète par amour du vin, mais Véronique reconnaît l’importance de poser ses pénates et relaxer dans sa campagne outaouaise. À l’exception d’un séjour de sept ans à l’étranger, la Hulloise d’origine a passé toute sa vie dans la région. « Les journées sont longues, mais au moins, je sais que je rentre chez moi chaque soir. »

Véronique tenait absolument à reconnaître l’appui inconditionnel des gens d’ici lorsqu’elle a remporté le titre de deuxième meilleure sommelière du monde à Tokyo, en 2013. Ce sont les associations, médias et institutions de l’Outaouais qui ont permis à la sommelière de s’entraîner pendant une quinzaine d’années.

Pour elle, le Soif – Bar à vin est sa façon de redonner à la communauté. Quand les gens quittent les lieux avec le sourire aux lèvres, en riant aux éclats, Véronique considère que sa soirée est réussie. Son taux de réussite est assez élevé, ne boudez pas votre plaisir!

++

Découvrez d’autres portraits : tourismeoutaouais.com/ambassadeur

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER
Partager
Facebook Twitter Email