Au gré des rivières et des collines : un parcours en Outaouais

Publié le 7 avril 2022

Une des plus belles manières d’aborder la région, c’est d’aller à la rencontre de cette grande rivière des Outaouais, frontière naturelle avec l’Ontario. Il suffit tout bonnement de remonter le courant !

Le territoire de l’Outaouais commence un peu à l’est de Montebello, entre Fassett et Pointe-au-Chêne. La région étant celle la plus à l’ouest de la province, vous arriverez fort probablement de l’est et pour gagner un peu de temps, vous emprunterez sûrement l’autoroute 50 sur les premiers kilomètres. Pour faire une jolie balade, vous devrez quitter l’autoroute dans le coin de Grenville et rejoindre la route 148, dite route des Outaouais. Bien moins bondée que d’autres routes panoramiques vedettes de la province, elle est l’une des plus jolies et offre de bonnes raisons de s’arrêter en chemin.


Vous voudrez certainement prendre une pause à Montebello, village dynamique où l’on prend toujours plaisir à se promener sur la rue Notre-Dame. Un arrêt s’impose à la Fromagerie Montebello, une véritable institution locale, où faire quelques emplettes. En plus de délicieux fromages de fabrication artisanale, on trouve sur place une bonne sélection de produits régionaux, soit tout ce qu’il faut pour aller faire un pique-nique à la marina ou dans le petit parc situé derrière l’ancienne gare, qui abrite désormais le bureau d’information touristique. Ne manquez pas alors de parcourir les jolis sentiers du boisé de feuillus entourant le Lieu historique national du Manoir-Papineau, juste à côté.


En reprenant la route en direction de Gatineau, prenez le temps de faire quelques détours dans le parc national de Plaisance, tout particulièrement dans le secteur de la grande et la petite presqu’île. Les chemins paisibles, sur lesquels il faut rouler lentement, font la joie des cyclistes, et on prend aussi plaisir à se promener à pied dans les sentiers bien aménagés qui donnent accès aux marais et aux autres milieux naturels. Un autre accès au parc national, un peu plus à l’ouest, près de Thurso, donne également accès au sentier des Outaouais qui longe les berges. 


Vous pourrez doucement suivre la rivière et continuer ainsi sur la route 148 jusqu’à Gatineau ou, pour gagner un peu de temps, prendre l’autoroute 50 à Masson-Angers. La ville ne manque pas d’attraits et il est agréable d’y poser ses valises pour une nuit ou deux. Pour vous en convaincre, allez flâner dans le Vieux-Hull, dans la très chouette rue Laval, désormais piétonne, à quelques pas du Musée canadien de l’histoire. Depuis quelques années, la Ville a aussi créé un sentier culturel, un parcours d’art public qui relie au centre-ville des œuvres d’art urbain, des points d’intérêts et des lieux d’exposition ou d’animation. Sachez que c’est aussi à Gatineau que se trouve l’un des plus prestigieux bars à vin du Canada. En effet, le Soif Bar à Vin, rue Montcalm, face au ruisseau de la Brasserie, est dirigé par Véronique Rivest, sacrée deuxième meilleure sommelière au monde lors du prestigieux concours mondial de sommellerie de 2013. Une promenade dans le Vieux-Aylmer, avec son circuit historique, est aussi à mettre à votre programme. En somme, Gatineau est une étape incontournable sur votre route, et vous risquez bien de vous y accrocher les pieds.

Un autre attrait de la ville est sa proximité avec le parc de la Gatineau, un lieu de préservation de la biodiversité de 361 kilomètres carrés qui fait office d’immense parc urbain, pour le bonheur des résidents et des visiteurs. Vraiment, c’est un endroit magnifique, et on ne saurait parcourir les routes de l’Outaouais sans y passer au moins quelques heures, ne serait-ce que pour contempler la magnifique vue sur la région qu’offre le belvédère Champlain. Prenez aussi note de ce bon tuyau : la forêt protégée est ici essentiellement composée de feuillus nobles, de splendides chênes notamment, ce qui fait des routes et des sentiers du parc l’un des plus beaux endroits au Québec pour contempler la féérie des couleurs d’automne.


En quittant Gatineau et le secteur du parc, plusieurs possibilités s’offriront à vous. Une bonne option consiste à prendre la route 105 en direction de Wakefield en remontant la rivière Gatineau dans la vallée. Pour sortir un peu des sentiers battus, nous vous encourageons toutefois à continuer de longer la rivière des Outaouais sur la route 148, à la découverte du Pontiac. Partez tôt le matin, alors que la rivière est encore embrumée, et parcourez ces campagnes qui ont des allures de bout du monde. N’hésitez pas à emprunter les petits chemins qui mènent vers les hameaux de Quyon, de Norway Bay ou de Bristol. Calme et dépaysement garantis.


En continuant sur la route 148, vous vous rendrez en Ontario. Il y a cependant un moyen de faire une belle boucle par les Collines-de-l’Outaouais. À Shawville, prenez la route 303 vers Thorne (Ladysmith). Au village, prenez la route 366, qui vous mènera à Wakefield en passant par Lac-des-Loups. Une partie de ce parcours se fait sur de petits chemins forestiers ponctués de pentes et de courbes, mais sur lesquels on roule très bien, et vous pourrez prendre une pause bien méritée à Wakefield, un village fort agréable avec ses restaurants, son joli parc en bordure de la rivière Gatineau et son fameux pont couvert, un symbole de solidarité citoyenne. En effet, ce dernier a été complètement reconstruit par des bénévoles en 1998, à la suite d’un incendie qui a détruit l’original de 1915. Leur dur labeur vaut bien une visite !

Pour continuer l’exploration du territoire des collines, un bel itinéraire à partir de Wakefield consiste à prendre la route 366 jusqu’à Pointe-Déziel, pour monter ensuite vers le nord, par la route 307, jusqu’à Val-des-Bois, en passant par Saint-Pierre-de-Wakefield, le réservoir l’Escalier, High Falls et Bowman. Vous traverserez ainsi des coins de pays pittoresques d’une grande beauté, au gré de virages dévoilant de petites terres agricoles qui semblent couchées dans le lit des collines bordées de forêt.


Remonter ainsi jusqu’à Val-des-Bois vous permettra non seulement de faire une belle balade, mais aussi d’explorer un tout nouveau territoire, en redescendant vers Buckingham par la vallée de la Lièvre, une rivière qui se jette dans la rivière des Outaouais. Après une pause au village, où faire une agréable promenade sur le sentier du Lièvre, empruntez tranquillement la route 309, pour redescendre vers le sud. La lumière y est particulièrement belle en fin de journée, alors que le soleil doré éclaire les montagnes à l’est qui côtoient la vallée.


C’est ainsi qu’au bout de la rivière du Lièvre, vous regagnerez la vallée de la rivière des Outaouais, au terme de multiples détours au gré des collines et des rivières, avec de magnifiques paysages en mémoire et le profond désir de retourner explorer les chemins que vous n’aurez pas vus. Ça tombe bien, il y en a encore beaucoup !

D’autres arrêts sur votre route en Outaouais

Le vignoble Petit Chariot Rouge

Vignoble Petit Chariot Rouge situé dans le Pontiac, à une heure de route de Gatineau–Ottawa, vous offre des vins fabriqués à partir de variétés de raisins nordiques, cultivés sur place ! Vous êtes invités à découvrir le vignoble et à déguster ses produits. Profitez-en également pour admirer les œuvres d’artistes locaux !

165-C, ch. du Calumet Ouest, Clarendon

En savoir plus

Brasseurs du Temps

Les Brasseurs du Temps, première microbrasserie de l’Outaouais, est la destination touristique, culturelle et sociale qui fait battre le cœur du centre-ville. Sise sur les lieux de l’ancienne brasserie de Philemon Wright, fondateur du canton de Hull, elle a redonné au site sa vocation originale. La visite de la brasserie et du musée brassicole des Brasseurs du Temps révèle la fabuleuse histoire de la bière et l’importance qu’elle a eue dans la région. Leur table gourmande regorge de produits goûteux qui sauront trouver un accompagnement savoureux parmi les bières offertes !

170, rue Montcalm, Gatineau

En savoir plus

Chutes de Plaisance

Visitez le majestueux site naturel et historique des Chutes de Plaisance ! Un belvédère, des aires d’observation et un sentier pédestre vous permettront d’admirer la beauté naturelle des lieux. Avec leur 63 mètres de dénivellation, les Chutes ont été un facteur économique déterminant dans la décision d’y établir, dans les années 1800, le village de North Nation Mills qui est aujourd’hui disparu. Sur le site, des animations historiques et des sentiers d’interprétation vous permettront de découvrir cette partie importante de l’histoire en Petite Nation.

100, ch. Malo, Plaisance

En savoir plus

Le Centre patrimonial de la maison Fairbairn raconte l’histoire de la vallée de la rivière Gatineau. Construite en 1861, la maison familiale de William Fairbairn comprend maintenant un bureau de tourisme, des expositions sur le patrimoine local, des visites guidées, une cabane en bois rond, une grange patrimoniale, une scène en plein air et un accès aux sentiers pédestres. Le Centre patrimonial est situé à deux pas du célèbre pont couvert rouge de Wakefield.

45, ch. Wakefield Heights, La Pêche

En savoir plus

+

Texte et photos par Simon Jodoin

Mots clés

Road trip

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER
Partager
Facebook Twitter Email